CRAHAM

Centre de Recherches Archéologiques et Historiques Anciennes et Médiévales. Centre Michel de Boüard
UMR 6273. CNRS - Université Caen Basse-Normandie
Direction: 
Pierre Bauduin
Référent(s) Biblissima: 
Catherine Jacquemard

Projets partenariaux Biblissima

Présentation

Le Centre Michel de Boüard-CRAHAM rassemble plus d’une centaine de chercheurs, enseignants-chercheurs, ITA/BIATSS, doctorants et membres associés qui étudient les sociétés du passé dans l’espace et dans le temps, en travaillant sur leurs dynamiques culturelles et la production de territoires. Les activités de l’équipe s’appuient sur des sources diverses fournies par l’archéologie de terrain, le traitement en laboratoire, les textes. Le CRAHAM a défini ses problématiques autour d’un programme intitulé « Cultures, identités et espaces de l’Antiquité à la fin du Moyen Âge », mis en œuvre par deux équipes (« Culture et espaces » et « Dynamiques spatiales et construction des territoires »). Il est ainsi possible de confronter les sources et les questionnements des historiens des textes, des archéologues, des archéomètres, des spécialistes de langues et de civilisations anciennes.

logos CNRS - Université Caen

Fortement ancré dans le domaine de l’archéologie médiévale, autour de laquelle s’est fondée l’unité, le CRAHAM a évolué en intégrant des spécialistes de l’Antiquité et en développant des créneaux de recherches portant principalement sur : Conquête, héritages et emprunts culturels, identité ; Le fait religieux et son inscription dans l’espace ; Archéologie des communautés rurales ; Elites et lieux de pouvoirs, De la campagne à la ville : groupes sociaux et formes de l’habitat ; Production, diffusion et réseaux d’échanges ; Archéologie des espaces fluviaux et littoraux de l’échelle régionale à l’échelle européenne.

L’unité dispose de savoir-faire établis dans plusieurs domaines : étude des sources textuelles anciennes (manuscrits, sources diplomatiques, textes hagiographiques ; historiographie) ; archéologie de terrain (prospection, diagnostic et fouille, rapports) et de laboratoire (archéométrie-céramologie : analyses chimiques de céramiques archéologiques et d’argiles) ; paléoanthropologie ; numismatique ; archéomatique (traitement informatique des données, SIG). Le CRAHAM est fortement impliqué dans le domaine des « humanités numériques » en étroite collaboration avec le pôle Document numérique de la MRSH de Caen et les Presses universitaires de Caen : revue électronique Tabularia ; base de données Nummus (monnaies) ; l’outil de données SCRIPTA (chartes normandes Xe-XIIIe siècle) ; programme d’éditions de textes papier et électronique (ex. Chronique de Geoffroi Malaterra ; projet Ichtya pour la mise en ligne d’un corpus de traités latins d’ichtyologie ; projets d’édition d’actes des évêques d’Evreux et de l’archevêque Hugues d’Amiens) ; programme de « Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel » consacré à l’étude et la valorisation des fonds patrimoniaux conservés à Avranches.

Participation

Le CRAHAM s’attache à réaliser, en partenariat avec la Maison de la Recherche en Sciences humaines (MRSH) et la ville d’Avranches, la « Bibliothèque virtuelle du Mont Saint-Michel », qui sera intégrée dans la grande bibliothèque virtuelle mise en place par Biblissima.

Ce projet qui s’ancre sur l’inventaire des livres en dépôt à l’administration du district d’Avranches réalisé par Pierre-François Pinot Cocherie pour le Comité d’instruction publique, veut réunir et mettre à la disposition des chercheurs et du public les sources relatives à l’histoire de la bibliothèque montoise. Des modules complémentaires d’éditions de textes et de catalogues numériques devront ainsi permettre de restituer l’état de la bibliothèque mauriste à la veille des confiscations révolutionnaires.